Inévitablement agressé par la lame du rasoir, par la pollution et par les conditions climatiques (vent, froid, etc.), l’épiderme se déshydrate, devient terne et se marque plus rapidement. Une pause « détente » est une façon rapide et peu contraignante de participer à la lutte contre les effets visibles du vieillissement cutané.